David Kelly on "Social Media and Social Learning for Learning Professionals"

David Kelly has a very useful post on his blog on “Social Media and Social Learning for Learning Professionals”, which is intended as a follow-up to a session conducted at the New England ASTD Conference on 26 April 2013. It include both his deck of slides and a carefully selected list of resources. Via Twitter.

Photo de la semaine / Photo of the week

(115/366)

Another week of the one photo a day challenge 2013 and I would like to share my favourite photo of the week. This was taken on the bank of the St-Lawrence river before work last Thursday. It is really one of my favourites photos among those I have taken so far.

Une autre semaine du défi une photo par jour 2013 et je voudrais partager ma photo préférée de la semaine. Elle a été prise sur les berges du Saint-Laurent jeudi dernier avant le travail. C’est vraiment une de mes photos favourites parmis celles que j’ai pris jusqu’à maintenant.

1 pic a day, 2013 challenge: day 100

Since I arrived in Canada in the fall, I have taken more photos than ever before. When I saw on Facebook that Gráinne Conole, Ricardo Torres Kompen and Jane Challinor had launched a 1 pic a day, 2013 group on Flickr, I decided to join the challenge. Today is already day 100 and I thought I ought to reflect upon my experience so far.

I quickly discovered that it was a real challenge to post a new photo taken on the day and really struggled to start with. I even had to resort to desperate measures at times,for instance taking a shot of the mosquito net on my bedroom window, not once but twice – with and without the flash. Within weeks it has however very much become an habit. Personal productivity blogger Leo Babauta once stated the obvious when he wrote that “The hardest thing for most people, when it comes to building habits, is sticking to it long enough for it to become ingrained”. 100 days on, this habit of taking my daily photo seems to have become quite ingrained. It is however not always easy for so much. In the last week, I was not on a couple of occasions without feeling that I just could not be bothered going out again to take a photo, but felt it was such a shame to give up so close to the hundredth day and nevertheless went out for a walk to shoot something. I incidentally now have an emergency contingency plan in my mind, which involves a mental list of items I could take at home.

When it comes to photography I am the ultimate neophyte and have no idea about anything. Nearly two years ago, an excellent friend of mine had done a lot of background research to choose a DSLR camera and identified a short-list of two and I went along with her to look at them in a Camera shop. This led me to succumb to temptation and we both ended up buying the same Canon EOS 550D (a model known as Canon EOS Rebel T2i in North America). Ever since, I have immensely enjoyed using it, but in a quite typical fashion, I had not yet even started reading the manual. I thought for a while about taking lessons or buying a book to learn the fundamentals, but I still have not done anything about it.

Doing the 365 challenge has been a real revelation for me. I started using my iPhone at the begining, and then I started thinking that it would be better to use my camera, as there was no point in having brought it and not use it. Increasingly the challenge has become for me to actually take my Canon camera out every day. This has become in a sense a challenge within the challenge. It is a bit awkward sometimes to carry it along all day, but it has now become an habit.

One of the things I enjoy most in the challenge is the dynamics of the group. I knew that Flickr could function as a social network, but had merely used it until now simply to post photos. It has become an habit to follow what other members of the group were posting, favorite pictures I like and write comments. It is really great to interact with such a group of very nice and friendly people. The new Flickr iPhone app. makes it much easier to follow the group as it pushes notifications and it is easy to check on the new photos posted to the group.

Here are a few among my favourites photos from my 1 pic a day, 2013 set on Flickr.

which I posted to the group pool:

Wolfe Island Ferry 20/365
Wolfe Island Ferry

Débâcle 30/365
Débâcle 30/365

Ice lace (72/365)
Ice lace (72/365)

Quintessentially Canadian (76/365)
Quintessentially Canadian (76/365)

Lac d'huile au matin : le calme après la tempête (98/365)
Lac d’huile au matin : le calme après la tempête (98/365)

One of the frustrating aspects of such a challenge is that there are days when you take more than one interesting pictures and choosing a photo for the day is difficult. Two of my favourite photos among those I took during this period have not been selected to be posted as photo of the day at the time:

Immensité glacée du lac Ontario
Immensité glacée du lac Ontario

Ice flowers - Fleurs de glace
Ice flowers – Fleurs de glace

I really, really enjoy it and it is incredible how doing something every single day really forces you to practice. In any case, one thing is sure as the result of this challenge, I enjoy photography more and more. For the time being I only use three settings, “flash off”, “close up”, and “landscape”. Even if I like to keep things simple, I now feel more and more the need to understand the technical side of things. What do you think would be the best way to go about it?

Esquisse d'une infographie sur la productivité et l'efficacité personnelle

Il y a quelques semaines, j’ai eu le grand plaisir de rencontrer Jon Husband. Cela fait déjà un bon moment que j’étais familier avec ce que fait Jon, l’homme de la Wirearchy. Si ma mémoire ne me trompe pas c’est en novembre 2008, que j’avais découvert son existence, en écoutant l’entretien qu’il avait réalisé avec Dave Snowden sur le Web 2.0. J’avais ensuite commencé à suivre le blog de ce pionnier dans ce domaine, lui qui dès 1999 parlait des wirearchies émergentes (Cf. son article de 2001 sur la question). Au fil du temps, j’en étais arrivé à interagir avec sur Twitter puis sur Facebook et Jon m’a fort aimablement fait signe alors qu’il était de passage à Kingston.

Notre rencontre a été une excellente occasion de faire mieux connaissance et d’une conversation des plus stimulantes pour moi. Nous avons discuté de nos intérêts communs tant pour le web 2.0 que pour le Cynefin framework. Nous en sommes également arrivé à parler de mes projets, maintenant que je suis installé au Canada. Alors que nous discutions de ce que j’avais décidé d’entreprendre dans le domaine de la productivité et de l’efficacité personnelle, Jon m’a fait deux excellente suggestion. Tout d’abord, il a, à juste raison, mis l’accent sur la pertinence pour moi de m’efforcer de présenter ma façon d’envisager la question sous une forme visuelle, en préparant un diagramme, une infographie. Il a pris en exemple ici ce que pouvait faire dans ce domaine son ami Michel Cartier, avec qui il a publié La Société émergente du XXIe siècle. Il m’a aussi suggéré de penser à intégrer une dimension essentielle lorsqu’il s’agit d’un système d’organisation personnelle, à savoir le Personal Knowledge Management (PKM), la gestion des connaissances personnelles. La conversation est bien sûr tout naturellement ici venue sur ce que fait dans ce domaine son ami Harold Jarche, dont je lis régulièrement le blogue qui est véritablement un modèle du genre. Ce qui m’a permis de réaliser quelque chose d’important, qui aurait dû être évident pour moi, mais peut-être de trop évident pour que je ne l’explicite, à savoir qu’une dimension de gestion des connaissances est tout à fait cruciale à un système d’organisation personnelle.

Une infographie : quelle excellente idée! Cette idée ne m’était en fait pas étrangère comme nous allons le voir, mais la conversation que j’ai pu avoir avec Jon Husband, m’a fait réaliser à quel point cela devrait être une priorité, en quelque sorte stratégique, dans ma démarche actuelle. Elle a aussi considérablement stimulée ma réflexion. J’ai pour habitude de garder sur ma table de travail un blog de papier quadrillé de format 27,9 cm par 43,1 cm sur lequel je dessine des croquis ou prend des notes pour m’aider à penser. J’avais commencé dans les jours qui précédait notre rencontre à esquisser un croquis sur la productivité et l’efficacité personnelle, qui montraient comment la méthode Getting Things Done de David Allen et le Kanban personnel de Jim Benson et Tonianne DeMaria Barry pouvaient s’articuler. J’en arrivais à un croquis très simple sous forme de tryptique. Celui-ci comprenait ainsi un entonnoir symbolisant le processus de triage, qui est une des composantes essentielle non seulement de la méthode GTD, mais aussi de celle du Take Back Your Life(TM) de Sally McGhee, qui procède d’une démarche à bien des égards similaires, mais aussi de la plupart des systèmes de productivité personnelle. Il comprenait également un Kanban symbolisant le processus d’exécution des tâches. Finalement une pyramide symbolisait la démarche consistant à mettre son travail en perspective, à établir des objectifs et à développer une vision ; c’est ce que fait le cadre des horizons de focus de Getting Things Done, mais aussi ce que font d’autres modèles de “visionning”.

Le lendemain de cette stimulante rencontre avec Jon, j’ai réfléchis plus avant à cette esquisse de croquis et j’ai décidé de la reprendre en incluant la dimension de la gestion personnelle des connaissances personnelles. J’en suis rapidement arrivé à réaliser qu’une autre dimension devait, de façon tout aussi évidente, faire partie d’un telle schéma, à savoir, ce qui est du domaine des connections, des interactions que l’on peut avoir avec son réseau social ; c’est quelque chose qui relève du domaine du réseau d’apprentissage personnel (Personal Learning Network ou PLN) et de l’environnement d’apprentissage personnel (Personal Learning Environment ou PLE), voire du réseau personnel des connaissances (Personal Knowledge Network ou PLK). Cela pourrait bien être représenté par quelque chose représentant un réseau — des points reliés entre eux — ou encore une variation du célébre graphique créé par Alec Couros à propos du Networked Teacher, mais qui pourraît être adapté à tout travailleur des connaissances, soit quelque chose combinant les deux.

Networked Teacher Diagram - Update
CC BY-NC-SA 2.0, 2008, Alec Couros

J’en arrivais ainsi à esquisser une seconde version de ce graphique qui comprend désormais 5 éléments à savoir:

  • Un système de triage pour filtrer les intrants;
  • La gestion des projets et des tâches à accomplir. Il s’agit ici du domaine de l’exécution.
  • Le développement d’une vision, d’objectifs et la mise en perspective des activités
  • Un système de gestion des connaissances.
  • enfin, ce qui est du domaine du réseautage personnel.

Infographie

Ce n’est là qu’une première esquisse, qui est loin d’être parfaite, loin de là. C’est toutefois un début. J’ai encore fort besoin de réfléchir à tout ceci, mais rédiger ce billet m’a déjà permis d’avancer dans ma réflexion et ma préparation de ce graphique. Il s’agit en quelque sorte ici de penser tout haut. J’espère en tout cas ne pas (trop) être en train de réinventer la roue.

Vos commentaires sont comme toujours les biens venus.